Lors de transformation ou de rénovation, les plateformes élévatrices ou les monte-escaliers peuvent représenter une aide pour franchir une différence de niveau. Ils ne sont cependant admis que si un ascenseur ne peut pas être mis en place.

La norme SIA 500 «Constructions sans obstacles» décrit aux chapitres 9 et 10 les applications possibles et les exigences concernant les plateformes élévatrices et les monte-escaliers (ch. 9.1.3, 9.5.2 et 10.1.2). Ces installations ne doivent pas être choisies en premier lieu: elles ne sont à envisager que pour une adaptation individuelle dans les escaliers (voir norme SIA 500, annexe C «Critères d’évaluation des installations permettant de franchir des différences de niveaux»). Le premier choix pour franchir les différences de hauteur devrait être un ascenseur.

Afin d’obtenir une absence d’obstacles optimale dans les constructions avec logements, il est possible d’appliquer les exigences correspondant à la catégorie «Constructions ouvertes au public» (ch. 9.1.5). Voir les articles «Platesformes élévatrices dans les constructions ouvertes au public» et «Monte-escaliers dans les bâtiments ouvertes au public».

Plateformes élévatrices

Les platesformes élévatrices conviennent pour franchir de petites différences de niveau jusqu’à environ un demi-étage, par ex. en mezzanine. Si une plateforme élévatrice doit être installée, il faut prêter une attention particulière à la capacité de levage (dimensionnement correct) et à la prévention des accidents en installant les barrières nécessaires à chaque station.

  • Une surface de manœuvre est à prévoir à chaque station avec une superficie de 1.40 x 1.40 m. Si l’accès à la plateforme se fait en ligne droite, la largeur de la surface de manœuvre peut être réduite au min. à la largeur de la plateforme (ch. 3.8.2).
  • Dimensions de la plateforme: min. 1.10 x 1.40 m (l x L), selon les dimensions minimales d’une cabine d’ascenseur ( ch. 9.1.3 et 9.5.2)
  • Charge nominale: min. 360 kg (ch. 3.8.4)
  • Les éléments de commande doivent être placés à une hauteur comprise entre 0.80 et 1.10 m au-dessus du sol, pour les personnes en personnes en chaise roulante, de préférence à une hauteur entre 0.70 et 0.80 m au-dessus du sol (ch. 3.8.3 et 6.1.1).
  • Barrières nécessaires à chaque station, pour prévenir des accidents
  • Poids à lever à dimensionner suffisamment

Monte-escaliers

Les monte-escaliers conviennent pour l’accès intérieur dans les maisons individuelles et les appartements à plusieurs niveaux type maisonnette, duplex,etc. Ils ne sont pas une solution équivalente à un ascenseur conventionnel. Ils peuvent être utilisés comme mesure d’adaptation si les différents niveaux d’un appartement ne sont pas reliés par un ascenseur ou une plateforme élévatrice accessible en fauteuil roulant (ch. 10.1.2).

Si plus de deux étages doivent être accessibles avec un seul système de levage, les monte-escaliers sont plutôt problématiques et représente un investissement plutôt disproportionné. Pour le montage ultérieur, il faut veiller à ce qu’il y ait suffisamment d’espace libre à l’entrée et à la sortie de l’escalier, ainsi que de la place pour le stationnement du monte-escalier lui-même.

  • La plateforme à la sortie de l’escalier doit avoir une profondeur de min. 1.20 m, pour permettre aux utilisateurs de fauteuils roulants de quitter la plateforme élévatrice (ch. 9.3.1 et 9.3.2).
  • Une surface de manœuvre horizontale est à prévoir à chaque station d’une superficie de 1.40 x 1.40 m. Si l’accès à la plateforme se fait en ligne droite, la largeur de la surface de manœuvre peut être réduite au min. à la largeur de la plateforme (ch. 9.1.5 et 3.8.2).
  • Hauteur de passage requise dans l’escalier: min. 2.10 m (ch. 10.1.2).

Treppenschnitt / Coupe escalier

  • Largeur des volée d’escalier requise :
    1,20 m dans les cages d’escalier d’immeubles résidentiels (ch. 9.3.1),
    1,0 m pour les escaliers droits à une volée à l’intérieur de l’appartement (ch. 10.1.2),
    1,10 m pour les autres escaliers intérieurs (ch. 10.1.2).
  • Dimensions de la plateforme: min. 0.80 x 1.20 m (largeur x longueur) (ch.9.1.3)
  • Selon la norme SN EN 81-40, les monte-escaliers ne peuvent être utilisés qu‘en position assise. Les monte-escaliers doivent être équipés d‘un siège rabattable pour permettre son utilisation par tous. (ch. 3.8.5 et interprétation SIA 500, 2018, A10).
  • Les éléments de commande doivent être placés à une hauteur comprise entre 0.80 et 1.10 m au-dessus du sol, pour les personnes en personnes en chaise roulante, de préférence à une hauteur entre 0.70 et 0.80 m au-dessus du sol (ch. 3.8.3 et 6.1.1).
  • Zone de départ: une surface libre de 2.50 m de long est nécessaire pour que les utilisateurs de fauteuils roulants puissent monter sur la plateforme avant de gravir l’escalier. Selon le fabricant, le rail de guidage latéral dépasse d’environ 1.50 m le départ de l’escalier. Aucune porte ou issue ne doit se trouver dans la zone de départ. 

Surfaces de manoeuvre et monte-escaliers

 

Vous trouverez de plus amples informations dans les fiches techniques 027 «Systèmes élévateurs» ainsi que dans la directive «Logements sans barrière & adaptables»

 

Situation au 30 octobre 2020

 

Interprétations relatives à la norme SIA 500, 2018

Les interprétations relatives à la norme SIA 500:2009 donnent sur différents thèmes des remarques, des explications et des interprétations, qui précisent les exigences:
– A10

      Bauten mit Wohnungen : Adaptations individuelles et Logements adaptables. Bauten mit erhöhten Anforderungen : Logements pour personnes âgées. Themen Fachinformationen : Plateformes élévatrices / Monte-escaliers et Rénovation / Transformation.