Revenir aux résultats
Lors de transformation ou de rénovation, les monte-escaliers peuvent représenter une aide pour franchir une différence de niveau. Ils ne sont cependant admis, que si un ascenseur ou une rampe ne peuvent pas être mis en place.

La norme SIA 500 «Constructions sans obstacles» décrit au chapitre 3, les applications possibles et les exigences concernant les monte-escaliers (ch. 3.8). Ce sont des équipements spécifiques de type B pouvant être mis à disposition pour franchir une différence de niveaux de type escalier. Le  maître de l’ouvrage doit être conscient des conséquences et obligations dues à l’installation d’une telle installation et les autorités concernées et les conseillers cantonaux en construction sans obstacles aient donné leur accord préalable (ch. 1.2, 7.1.5 et 7.1.7).

Critères d’évaluation

Dans le cas de transformation ou de rénovation, l’installation d’un monte-escaliers permet d’adapter ultérieurement un escalier tout en répondant aux exigences de la norme quant à l’accessibilité. Cela n’est cependant autorisé que si les conditions particulières au projet ne permettent pas l’installation d’un ascenseur  ou d’une rampe (ch. 3.8.1 et annexe C).

Pour les bâtiments ouverts au public, ces systèmes de levage ne sont cependant pas appropriés, car:

  • leur utilisation demande une instruction préalable afin de garantir un actionnement sans problème;
  • ils ne sont pas utilisables de la même manière par tous les utilisateurs, qu’ils soient en chaise roulante, avec déambulateur ou une poussette;
  • leur disponibilité est réduite, car leur capacité ne permet de transporter que max. une à deux personnes;
  • le franchissement de la différence de niveau prend plus de temps qu’avec un rampe par exemple;
  • ces appareils ont souvent des problèmes techniques;
  • ils ne peuvent pas être utilisés en cas d’incendie.

Recommandation du Centre suisse
L’installation d’un monte-escaliers ne représente donc pas une alternative satisfaisante à un ascenseur traditionnel ou à une rampe.

Exigences générales

  • Les monte-escaliers doivent se trouver de préférence au même endroit que les escaliers empruntés par tous et être utilisables durant les mêmes temps d’ouverture et, si possible, sans l’intervention d’un tiers (ch. 7.1.2).
  • Ils doivent être signalés par un affichage, qui transmet les informations nécessaires, est placé à une hauteur de max. 1.60 m et présente un contraste de luminosité avec un niveau de priorité, Cm ≥ 0.6 (ch. 4.3.1, 6.2.1 et 7.1.3).
  • Ils peuvent, si nécessaire, être équipés d’une serrure pour uneclé universelle de type «Eurokey» (ch. 7.1.4).
  • Entre plusieurs équipements envisagés, il faut toujours choisir celui, qui présente dans le cas étudié le moins d’inconvénients pour les utilisateurs (ch. 7.1.6).

Monte-escaliers

  • Ce système de levage permet de franchir sans problème une différence de hauteur jusqu’à deux niveaux; au-delà, il engendre des coûts disproportionnés.
  • Une surface de manœuvre est à prévoir à chaque station avec une superficie de 1.40 x 1.40 m. Si l’accès à la plateforme se fait en ligne droite, la largeur de la surface de manœuvre peut être réduite au min. à la largeur de la plateforme (ch. 3.8.2).
  • Dimensions de la plateforme: min. 0.80 x 1.20 m (largeur x longueur), de préférence min. 0.90 x 1.20 m (ch. 3.8.5)
  • Charge nominale: min. 300 kg (ch. 3.8.5)
  • Selon la norme SN EN 81-40, les monte-escaliers ne peuvent être utilisés qu‘en position assise. Les monte-escaliers doivent être équipés d‘un siège rabattable pour permettre son utilisation par tous. (ch. 3.8.5 et interprétation SIA 500, 2018, A10).
  • Un monte-escaliers doit être conforme à la Norme SN EN 81-40 «Règles de sécurité – plateformes élévatrices».
  • Un monte-escaliers convient aux adaptations individuelles dans un immeuble d’habitations, à l’intérieur d’une maison unifamiliale ou dans des appartement en demi-niveau ou type maisonnette.
  • Hauteur de passage requise dans l’escalier: min. 2.10 m (ch. 10.1.2).

Treppenschnitt / Coupe escalier

  • Largeur des volée d’escalier requise :
    1,20 m dans les cages d’escalier d’immeubles résidentiels (ch. 9.3.1),
    1,0 m pour les escaliers droits à une volée à l’intérieur de l’appartement (ch. 10.1.2),
    1,10 m pour les autres escaliers intérieurs (ch. 10.1.2).
  • Zone de départ: une surface libre de 2.50 m de long est nécessaire pour que les utilisateurs de fauteuils roulants puissent monter sur la plateforme avant de gravir l’escalier. Selon le fabricant, le rail de guidage latéral dépasse d’environ 1.50 m le départ de l’escalier. Aucune porte ou issue ne doit se trouver dans la zone de départ. 
  • Surfaces de manoeuvre et monte-escaliers

Lire l’article «Plateformes élévatrices et monte-escaliers pour les constructions avec logements».

 

Vous trouverez des renseignements complémentaires dans la fiche technique 027 «Systèmes élévateurs».

 

Situation au 6 mai 2020

 

Interprétations relatives à la norme SIA 500, 2018

Les interprétations relatives à la norme SIA 500:2009 donnent sur différents thèmes des remarques, des explications et des interprétations, qui précisent les exigences:
– A10

Öffentlich zugängliche Bauten : Exigences générales. Bauten mit Arbeitsplätzen : Adaptations individuelles. Vertikale Erschliessung : Plateformes élévatrices / Monte-escaliers. Sicherheitselemente : Barrières / Garde-corps. Bedienelemente --- Beschriftungen --- Orientierung : Éléments de commandes et Informations visuelles / Pictogrammes. Betrieb --- Alarmierung --- Evakuierung : Euro-clé (Eurokey). Bestehende Bauten : Rénovation et Transformation.
Téléchargement
Liens