loader

Actualités

Rapport d’activités – actuel

Durant l'année anniversaire de 2021, tout a été différent : le présent rapport d'activité présente la scène et les coulisses, toutes deux intensément occupées.


Lancement d’offres et de manifestations à forte visibilité ! Le concours d’anniversaire « Entrances for all » montre par exemple clairement à quel point les préoccupations d’accessibilité pour tous ont été intégrées dans l’architecture suisse. Mais le travail ne s’arrête pas là. Outre le « daily business », à savoir la production de nombreuses fiches techniques et brochures, notre nouvelle adresse depuis mars 2021, la Zollhaus pleine d’effervescence confère également un nouveau visage à notre Centre. Mais regardez vous-même dans le rapport d’activités 2021.

Rapport d'activités, page de garde

    Il faut inciter, faire du lobbying et agir de manière appropriée – de toute urgence !

    Le service de consultation NOW Hindernisfrei Bauen de Nid- & Obwalden a fêté ses 26 ans d'existence en septembre 2022. Avec un sac à dos rempli d'expériences et de plus de 2000 consultations, il était temps de faire le bilan.

    Près de 40 personnalités issues de la politique, de la construction, des communes, du canton ainsi que de différentes organisations actives dans le domaine du handicap et des seniors ont participé à la table ronde. Est-ce que les deux cantons sont aujourd’hui accessibles sans obstacles ? Peuvent-ils seulement le devenir ? La prise de conscience par rapport à l’égalité des personnes en situation de handicap a grandi ces dernières années – maintes choses ont été réalisées. De nombreuses connaissances de base ont ainsi été intégrées dans les normes. Mais, les chantiers restent ouverts. Beaucoup de domaines concernant la vie des personnes handicapées relèvent de la compétence des cantons ou des communes. Dans le canton d’Obwald par exemple, la loi sur la construction de 1994 va moins loin que le droit fédéral en ce qui concerne la construction sans obstacles – elle est donc quasiment contraire au droit fédéral. Dans le canton de Nidwald, la nouvelle loi sur la construction n’a pas amélioré la situation de beaucoup. L’ancienne loi prévoyait au moins un bonus pour les constructions sans obstacles volontaires. Dans la nouvelle loi, ce sont désormais les prescriptions de la loi sur l’égalité des personnes handicapées qui s’appliquent – et elles sont minimales !

    En résumé : les lois se révèlent insuffisantes dans les deux cantons. En effet, l’accessibilité sans obstacles dans la construction de logements ne doit être appliquée qu’à partir de 8 logements. Or, les cantons montagneux d’Obwald et de Nidwald ont une structure de construction à petite échelle et les immeubles résidentiels de plus de 8 logements y sont rares. En conséquence, il y a bien trop peu de logements adaptés et adaptables aux personnes en situation de handicap. La situation est encore plus précaire si l’on considère que les deux cantons postulent certes depuis longtemps dans leurs lignes directrices pour les personnes âgées et dans leur loi sur la santé que les soins doivent être ambulatoires plutôt qu’hospitaliers. Pour cela, il faut encourager la construction de logements adaptables sur l’ensemble du territoire, afin que toutes les personnes puissent effectivement faire valoir leur droit à mener une vie autonome jusqu’à un âge avancé.

    Le directeur des travaux publics Josef Hess promet de réviser la loi sur la construction d’Obwald avant la fin de la législature. Quant au président de l’association NOW, Thomas Z`Rotz, il présente son rêve, dans l’optique du libre choix du lieu et de la forme de résidence : « Je rêve d’une architecture sans obstacles dans laquelle je peux me déplacer spontanément et sans planification compliquée, librement et sans souci – comme tout le monde ». Cela vaut aussi bien pour les personnes handicapées que pour les personnes âgées. La Suisse étant construite, le défi à relever dans les années à venir réside en particulier dans la transformation et la rénovation de bâtiments existants. Construire sans obstacles implique de prendre en compte non seulement l’accessibilité en fauteuil roulant, mais aussi la perception auditive et visuelle pour tous. Pour encourager cette mise en œuvre de manière ciblée dans les deux cantons, il faut réviser la loi sur la construction et développer d’autres systèmes d’incitation et des plans d’action forts. C’est urgent !

      Révision du site internet du Centre suisse

      Nous avons remanié notre site internet : il est depuis peu à votre disposition à la même adresse www.architecturesansobstacles.ch. Au premier coup d’œil, les changements semblent peu visibles, mais en réalité beaucoup de choses en arrière-plan sont nouvelles. Les utilisateurs devraient ainsi trouver plus rapidement les informations et les publications.

      Ces dernières années, le nombre d’articles et de publications n’a cessé de croître sur notre site. Des adaptations structurelles étaient devenues nécessaires afin de faciliter la navigation et la recherche des contenus. Ces derniers jours, les collaborateurs du Centre suisse ont travaillé d’arrache-pied pour traiter, trier et adapter notre contenu au nouveau site. Nous avons maintenant le plaisir de vous présenter le nouveau site internet avec une navigation améliorée et un design légèrement modifié.
      Les catégories de sélection et les fonctions de filtrage par type d’utilisation et par thème, respectivement par niveau juridique et par acte législatif, permettent à tous les utilisateurs d’accéder rapidement aux informations souhaitées. Pour la recherche de documents et d’articles spécifiques, une fonction de recherche plus pointue est disponible au sein de chaque rubrique.

        Le «bulletin 067» est paru!

        Aujourd’hui, le « design for all » est sur toutes les lèvres, mais comment enseigner cette approche aux futurs architectes ? Les résultats du symposium « Design for all dans l'enseignement de l'architecture » sont présentés dans ce numéro.

        Si la construction sans obstacles doit devenir une évidence en Suisse, les architectes doivent être formé·e·s comme il se doit. En décembre dernier, les participants au symposium organisé par le Centre suisse se sont intéressés à la manière dont le « design for all » est actuellement intégré à l’enseignement de l’architecture et se sont demandé comment sensibiliser les futur·e·s architectes. 

        Nous avons traité et publié les résultats du symposium dans le bulletin 067.

        Le «bulletin 067» est paru!

          Surfaces piétonnes sans obstacles

          La fiche technique « Surfaces piétonnes sans obstacles » a été révisée en fonction des connaissances les plus récentes et adaptée aux exigences de la norme VSS 640 075 « Espace de circulation sans obstacles ».


          En tant qu’ aide à la planification, la fiche technique 118 « Surfaces piétonnes sans obstacles »  est utile aussi bien pour l’espace public que pour les espaces extérieurs de bâtiments ou de centre commerciaux. Elle illustre les exigences relatives aux largeurs de passage, au gabarit, à la détectabilité et à la signalisation visuelle des obstacles et des palissades de chantier, ainsi que les exigences par rapport aux éléments de mobilier et d’équipement, pour qu’ils ne constituent pas un obstacle ou un danger pour les personnes en situation de handicap.

          Titelseite Merkblatt 1Hindernisfreie Gehflächen

            « Design for all dans l’enseignement de l’architecture »

            Lors du symposium du 1er décembre 2021, des praticiens, des enseignants et des responsables de modules des hautes écoles suisses se sont penchés sur les défis que représente l'intégration d'une architecture sans obstacles dans le contenu de l'enseignement. Les résultats montrent qu'il faut agir - nous y veillerons !

            Plusieurs hautes écoles étaient représentées au symposium organisé par le Centre suisse et swissuniversity le 1er décembre à la Zollhaus. Des exposés remarquables ont stimulé la discussion et offert une large base pour débattre des possibilités de familiariser les futurs étudiants en architecture avec le Design for all.

            Barbara Häring a assuré la modération de l’événement et la sauvegarde des résultats. Vous trouverez les exposés et un résumé des résultats dans les actes du symposium « Design for all dans l’enseignement de l’architecture ».

            Ausschnitt_Präsentation-Zimmermann

              Nouveaux documents à disposition

              La fiche technique 031 « Seuils de portes-fenêtres ; détails d’exécution adaptés aux fauteuils roulants » et la fiche technique 115 « Feux de circulation pour piétons ; signaux tactiles et acoustiques » ont été finalisées et publiées en ligne peu avant la fin de l'année.

              Fiche technique 031 « Seuils de portes-fenêtres »

              La nouvelle version de la norme SIA 271 « Étanchéité des bâtiments » a finalement été publiée en novembre 2021 après de longues discussions : la norme correspond enfin à l’état actuel des connaissances. Le Centre suisse a ainsi pu publier la version définitive de sa fiche technique 031 « Seuils de portes-fenêtres ; détails d’exécution adaptés aux fauteuils roulants » en se basant sur la norme en vigueur.

               

               

              Fiche technique 115 « Feux de circulation pour piétons »

              En octobre 2020, la VSS a publié la nouvelle norme 40 836-1 « Installations de signaux lumineux ; dispositifs tactiles et acoustiques supplémentaires », à l’élaboration de laquelle le Centre suisse et sa commission nationale spécialisée pour la construction adaptée aux personnes aveugles et malvoyantes ont collaboré de manière intensive. La norme a introduit le signal acoustique de transition, qui signale aux personnes malvoyantes la fin du temps vert et retentit jusqu’à ce que la phase orange s’éteigne et que le feu passe au rouge pour les piétons.

               

              La fiche 115 « Feux de circulation pour piétons ; signaux tactiles et acoustiques », édition décembre 2021, entièrement remaniée, explique les exigences du point de vue des usagers et aide les personnes handicapées de la vue, leurs représentants et les personnes compétentes dans les cantons et les communes à mettre en œuvre correctement les signaux tactiles et acoustiques.

              Publikationen Dezember 2021

                Concours d’anniversaire 2021: sélection des projet gagnants

                Fin octobre 2021, le Centre suisse avons présenté les projets gagnants de notre concours anniversaire à un large public à l'Architekturforum de Zurich dans le cadre de l'événement « 40 ans d'engagement avec l’humain au centre ». Quatre entrées de bâtiment sans obstacles conçues de manière exemplaire pour bâtiments tous protégés ont été récompensées.

                Après avoir ouvert la soirée avec une rétrospective passionnante des débuts du Centre, Eva Schmidt, directrice du Centre suisse, a présenté les critères les plus importants pour un « design for all ». La suite de la soirée a été plus festive : les projets sélectionnés ont été récompensés par un prix en présence de tous les membres du jury. Sur près de trente candidatures – ce dont nous sommes très heureux – vingt-trois ont été retenues. Les projets primés font montre d’une démarche globale avec des solutions pratiques et raffinées qui se distinguent par une grande qualité d’utilisation. Lisez le rapport complet sur cet événement d’anniversaire.

                  15.10.2021 – Journée de la canne blanche

                  Saviez-vous que les caniveaux, les bordures de chaussée, les changements de revêtement et autres éléments constructifs sont intentionnellement intégrés dans la construction de l’espace public ? Que ceux-ci servent de système de guidage « naturel » pour les personnes aveugles et malvoyantes ? Peu d'entre nous en ont conscience.

                  À l’occasion de la Journée internationale de la Canne blanche, nous souhaitons mettre l’accent sur les éléments de guidage et de séparation mis en place dans les environnements bâtis que les piétons malvoyants et aveugles utilisent pour s’orienter, car les lignes tactilo-visuelles ne sont mises en place que lorsque les éléments constructifs font défaut !

                  Pour plus d’information, lisez l’article complet ci-joint.

                   

                  Fiche technique 121 «Écritures en relief et en braille» remaniée

                  La fiche technique actualisée énumère sous forme de tableau les exigences relatives aux écritures en relief et aux pictogrammes tactiles en fonction des lieux d'utilisation et offre un aperçu des fabricants et des sources de vente.

                  En juillet 2021, la fiche technique 121 a été remaniée et complétée. La norme SIA 500 fait la distinction entre les inscriptions visuelles, qui peuvent également être palpées, et les inscriptions tactiles en relief, qui sont apposées sur la main courante en complément des informations visuelles. Pour ces dernières, la norme donne des indications précises sur la taille des caractères, le profil du relief, le style d’écriture et l’espacement, afin que les inscriptions puissent être bien perçues au toucher, mais elle n’exige pas de contraste visuel. L’expérience montre toutefois qu’un contraste visuel est également extrêmement utile pour les inscriptions sur les mains courantes. La raison en est simple : les informations visuelles, comme la numérotation des voies sur le quai, sont souvent trop éloignées ou placées trop haut pour les personnes malvoyantes. Il est possible de s’approcher des panneaux tactiles et de les lire même avec une faible acuité visuelle, ce qui est beaucoup plus rapide que de les palper. C’est pourquoi le Centre suisse recommande désormais de toujours réaliser les inscriptions en relief avec un contraste visuel.

                  Seite 1 Merkblatt 121
                    escort eskişehir escort samsun escort gebze escort sakarya escort edirne