Dans les constructions comprenant des logements, les surfaces de manœuvre sont des surfaces libres ou des places de rotation, qui rendent plus aisée l’utilisation d’éléments constructifs pour les personnes en chaise roulante, avec un déambulateur ou une poussette.

Pour que les bâtiments comprenant des habitations soient adaptés au déplacement en chaise roulante et à la réception de tous les visiteurs, tous les secteurs de l’immeuble doivent être conçus en fonction des dimensions d’une chaise roulante et de la place nécessaire pour pouvoir la manœuvrer.

Surfaces de manœuvreDimensions (l x L)Remarques
Espace au solmin. 0.70 x 1.30 m
Surface de
rotation à 90°
min. 1.40 x 1.40 mpour tourner facilement d’un quart de tour en fauteuil roulant standard
Surface de
rotation à 180°
min. 1.40 x 1.70 mpour effectuer un demi-tour en une fois (sans manœuvres compliquées)

 

Ces dimensions influencent la largeur minimale d’un corridor ou d’un passage, ainsi que les dimensions d’une pièce. Elles doivent être respectées, pour qu’une adaptation éventuelle de l’immeuble résidentiel soit possible ultérieurement sans engendrer des coûts importants.

Remarque du Centre suisse
En ce qui concerne la liberté de mouvement, la personne en chaise roulante est considérée comme le plus petit dénominateur commun de tous les utilisateurs. Si une chaise roulante passe sans problème, les autres utilisateurs peuvent se mouvoir sans restriction

Au chapitre 9, la norme SIA 500 «Constructions sans obstacles» décrit en détail toutes les surfaces nécessaires au déplacement en chaise roulante dans les espaces communs.

Généralités

Les surfaces de manœuvre doivent être :

  • sans marches et sans seuils (ch. 9.1.1),
  • praticable à la marche, ainsi qu’en fauteuil roulant ou avec un déambulateur,
  • antidérapants (ch. 9.1.1 Corrigé C2 ; Annexe B «Conformité des revêtements de sol»).

Espaces libre devant les portes

  • Türbedienung v2016Un espace libre doit être prévu à coté de la poignée dans le sens où s’ouvre la porte battante non automatisée. Cette surface doit avoir une largeur x d’au moins 0.60 m. Le battant de la porte étant ouvert à 90°, un espace y d’au moins 0.60 m de profondeur doit rester libre, de sorte que l’addition des dimensions x et y égalent au min. à 1.20 m (ch. 9.2.3).
     x + y = min. 1.20 m
  • Dans le cas d’une transformation, il est admis que x soit réduit jusqu’à 0.20 m, si cette formule est respectée (ch. 9.2.3, Corrigé C2).
  • Si une porte se trouve proche d’une arrivée d’escalier ou d’un autre risque de chute, la distance entre l’embrasure de la porte et la marche palière doit être d’au moins 0.60 m (ch. 9.2.4, Corrigé C2)

Tür-Treppen / porte-marches 2

Chemins et corridors

  • Korridorbreite, largeur de corridorLargeur (cote finie): min. 1.20 m (ch. 9.3.1)
  • Largeur entre 1.00 et 1.20 m admise :
    – si le corridor ou le passage est droit et sans accès latéraux,
    – en cas de transformation ou rénovation (si pas corrigible), si l’addition de la largeur utile de la porte et de la largeur du couloir est égale au à 2.00 m (ch. 9.3.2, Corrigé C2).
  • x + y = min. 2.00 m
    Si un corridor sont par ex. trop étroit, les passage latéraux devront être élargis, pour  qu’une personne en chaise roulante ou avec un déambulateur puisse tourner à 90°.
  • Prévoir un espace de manœuvre au minimum: 1.40 m x 1.70 m tous les 15.00 m (ch. 3.4.2).

Obstacles

  • Sont considérés comme obstacles les éléments de construction ou d’équipement, qui émergent soit d’un sol soit d’un mur de plus de 10 cm ou qui diminue la hauteur utile à moins de 2.10 m (ch. 9.3.4). Exemples: tableaux d’information, boîtes aux lettres, volées d’escaliers ou autres éléments de construction inclinés

HauteurCôté minimal ou
diamètre minimal
1.0 m0.1 m
0.8 m0.2 m
0.6 m0.3 m
0.4 m0.5 m
0.2 m0.7 m

 

  • Les obstacles ne peuvent pas diminuer le vide de passage et doivent être signalés par un marquage visuel et tactile (ch. 9.3.4).
  • Les espaces sous les escaliers et les obstacles avec une arête inférieure à plus de 0.30 m au-dessus doivent être équipés d’une barrière ou d’un socle d’au min. 30 mm. La barrière doit avoir une hauteur de 1.00 m (valeur de référence) et être équipée d’une traverse dont le bord inférieur se trouve au max. à 030 m du sol. Les angles et les extrémités en saillie d’une barrière sur l’espace de circulation doivent être fermés sur toute leur hauteur. Les chaînes, cordes ou rubans ne sont pas admis (ch. 9.3.4 et 9.3.5).

Rampes

A l’intérieur d’un bâtiment, les rampes ne peuvent être prévues qu’entre le garage et la cage d’escalier ou l’ascenseur. Lors de rénovation ou de transformation, elles sont autorisées exceptionnellement dans d’autres parties du bâtiment (ch. 9.1.2)

  • Largeur : min. 1.20 m (ch. 9.4.2)
  • Surface libre ou palier horizontaux avec une largeur de min. 1.40 m au départ et à l’arrivée ainsi que devant les portes et passages (ch. 9.4.3)
  • Si la porte s’ouvre sur le palier, considérer le point «Espaces libre devant les portes» ci-dessus
  • Palier sans déclivité de min. 1.40 x 1.40 m, si changement de direction ≥ 45° (ch. 9.4.3).

Vous trouverez des renseignements complémentaires dans l’article «Rampes dans les constructions avec des logements».

Ascenseurs

 

  • Ascenseur_avec un escalier placé vis-à-visDistance par rapport à un escalier placé vis-à-vis: ≥. 1.40 m (ch. 9.5.1, Corrigé 2)

 

 

 

  • Distance latérale entre l'escalier et la porte de l'ascenseurDistance entre la marche d’arrivée et l’angle extérieur de l’embrasure de la porte d’ascenseur: ≥ 0.60 m (ch. 9.5.1, Corrigé 2)

 

 

 

  • Ascenseur et éléments de commande sur le palier et dans la cabineSurface libre devant l’élément de commande, par ex la touche d’appel (ch. 9.6.1 et interprétation SIA 500, 2018, A22):
    largeur min. 1.40 m (c.-à-d. 0.70 m des deux côtés de l’élément),
    – largeur min. 70 m (c.-à-d. d’un seul côté) admise qu’en cas de transformation ou rénovation,
    –profondeur d’une éventuelle niche (renfoncement) max. 0.25 m.

Vous trouverez des renseignements complémentaires dans l’article «Ascenseurs dans les constructions avec des logements» et la fiche technique 020 «Ascenseurs».

Plateforme élévatrices / Monte-escaliers

Si un bâtiment existant ne comprend pas d’ascenseur et que, lors d’une rénovation ou transformation, aucun ascenseur ne peut être installé par manque de place ou pour des raisons de coûts (proportionnalité), il faut respecter les exigences suivantes :

  • un étage entier au moins doit être conçu sans obstacles (sans marches) ;
  • pour atteindre les autres étages, des mesures doivent être prises dans la cage d’escalier pour pouvoir installer ultérieurement un ascenseur, une plateforme élévatrice ou un monte-escalier. Ces deux dernières installations ne sont admises que sous réserve en cas de transformation ou de rénovation.

Plateformes élévatrices

  • Dimensions de la plateforme: min. 1.10 x 1.40 m (l x L); analogue aux dimensions minimales des cabines d’ascenseur (ch. 9.1.3, 9.5.2 et 3.8.4).
  • Surface de manœuvre à toutes les stations : 1.40 x 1.40 m par analogie au ch. 3.8.4
  • Se renseigner auprès d’un fabricant pour connaître la place nécessaire à l’installation d’un tel appareil (ch. 9.1.3).

Monte-escaliers

  • Il faut considérer les surfaces nécessaires à une installation future d’un tel système :
    – hauteur : min. 2.10 m
    – largeur escalier droit : min. 1.20 m (passage libre après installation des rails)
    – largeur escalier tournant: min. 1.30 m (passage libre après installation des rails).
  • Dimensions de la plateforme: min. 0.80 x 1.25 m (l x L); de préférence min. 0.90 x 1.25 m (ch. 9.1.3 et 3.8.5)
  • Selon la norme SN EN 81-40, les monte-escaliers ne peuvent être utilisés qu‘en position assise. Les monte-escaliers doivent être équipés d‘un siège rabattable pour permettre son utilisation par tous. (ch. 3.8.5 et interprétation SIA 500, 2018, A10).

Vous trouverez des renseignements complémentaires dans l’article «Plateformes élévatrices dans les constructions avec des logements» et la fiche technique 027 «Systèmes élévateurs».

Places de parc adaptées au fauteuil roulant

La place de parc devrait être protégée des intempéries, être proche de l’entrée de l’immeuble et répondre aux dimensions suivantes:

  • Stationnement oblique ou perpendiculaire, largeur mesurée perpendiculairement au côté de la case: min.3.50 m,
  • Stationnement parallèle: longueur min. 8.00 m avec, à gauche dans le sens du trafic, une surface adjacente libre au même niveau et d’une largeur d’au min. 1.40 m (ch. 9.7.1).

Buanderies

Dans les buanderies communes, il faut prévoir une surface libre devant chaque machine à laver et sécher le linge ou pouvoir dégager cette surface ultérieurement dans le sens de l’adaptabilité (ch. 10.5.3):

  • Dimensions: 1.40 x 1.40 m,
  • si les machines sont placées côte à côte, leurs surfaces libres respectives peuvent se chevaucher.

 

Vous trouverez des renseignements complémentaires dans les directives «Logements sans barrière & adaptables».

En ce qui concerne les surfaces de manœuvre à l’intérieur des logements, nous vous renvoyons à l’article du même nom.

 

 

Situation au 5 mars 2021

 

Interprétations relatives à la norme SIA 500, 2018

Les interprétations relatives à la norme SIA 500:2009 donnent sur différents thèmes des remarques, des explications et des interprétations, qui précisent les exigences:
– A10: Monte-escaliers
– A22: Emplacement des sonneries et boites aux lettres d
immeubles de logements

      Bauten mit Wohnungen : Logements adaptables. Themen Fachinformationen : Espaces de manoeuvre / Largeur utile.