Les portes doivent offrir un passage suffisant aux personnes se déplaçant en chaise roulante, avec un déambulateur ou des béquilles, en accordant une attention particulière aux surfaces de manœuvre, aux largeurs utiles de passage et aux seuils.

Définies dans la norme SIA 500 «Constructions sans obstacles» aux chapitres 9 «Accès aux logements» et 10 «Logements et locaux annexes», les exigences concernant les portes et passages dans les constructions avec logements définissent la largeur minimale, les espaces de manœuvre nécessaires à l’actionnement des portes de même que la hauteur maximale du seuil.

Largeur

Selon la norme SIA 343 «Portes», la largeur utile minimale d’une porte est la largeur de passage effective de la porte ouverte, qui ne doit être diminuée ni par le vantail ouvert ni par tout autre élément.

Pour les portes, portes-fenêtres et passages, la largeur utile minimale est de:

  • 0.80 m pour les portes (ch. 9.2.1)
  • 0.80 m pour les passages droits d’un longueur de max. 0.60 m;
  • 1.20 m pour les corridors et les chemins (ch. 9.3.2)
  • 1.00 m, largeur réduite admise pour les corridors droits sans accès latéraux (ch. 9.3.2, Corrigé C2)
  • admis seulement sous réserve: 1.00 à 1.20 m, largeur réduite admise pour les corridors droits avec accès latéraux (ch. 9.3.2, Corrigé C2)

Si un corridor n’a pas une largeur utile minimale de 1.20 m, les largeurs des portes et passages latéraux doivent compenser ce fait en respectant la formule suivante (ch. 9.3.2, Corrigé C2):

Largeur utile des portes et passages latéraux x largeur utile du corridor y  ≥ 2.0 m

Seuils de porte et ressauts

Les portes ne doivent avoir de préférence ni seuil ni ressaut.
Si un ressaut est nécessaire, celui-ci doit avoir une hauteur de max. 25 mm et ne peut être que d’un seul côté de la porte. Les seuils métalliques bombés sont admis (ch. 9.2.2).

Les balcons, terrasses et espaces collectifs doivent aussi être accessibles de préférence sans ressaut (interprétation à la norme SIA 500, 2018, A03 et A24).

  • Si des seuils sont indispensables du point de vue constructif, ils sont admis entre les sols intérieurs et extérieurs jusqu’à une hauteur de max. 25 mm. Il est possible d’augmenter la hauteur du seuil, côté extérieur, si une adaptation ultérieure est possible et si la hauteur du garde-corps respecte après adaptation les exigences de la norme SIA 358 «Garde-corps» (ch. 10.1.3 et interprétation SIA 500, 2018, A24).
  • Il n’est par contre pas admissible d’avoir un seuil intérieur plus bas que le sol extérieur, car cela rendrait une adaptation ultérieure impossible sans engendrer de travaux de transformation importants (interprétation à la norme SIA 500, 2018, A24).

Des exemples de seuils conformes sont montrés dans la fiche technique 031 «Seuils de portes-fenêtres».

Pour remplir, et l’exigence de la norme SIA 500 (hauteur de seuil de max. 25 mm), et celle de la norme SIA 271 «Etanchéité des bâtiments» (hauteur de seuil de min. 60 mm pour des raisons d’eau stagnante), mettre en place des caniveaux ou des grilles en caillebotis est une solution éprouvée. La norme SIA 271 décrit au chiffre 5.2 «Raccordements de seuil dont la hauteur de relevé au-dessus de la couche d’usure est inférieure à 60 mm» les mesures à prendre pour satisfaire aux exigences de la norme SIA 500.

Vous trouverez plus de détails dans l’exposé Seuils et norme SIA 500 (avril 2017).

Actionnement des portes

  • Les portes battantes des espaces sanitaires doivent s’ouvrir de préférence vers l’extérieur (ch. 10.2.4). Le cas échéant, changer le sens d’ouverture de la porte en déplaçant les gonds devrait être possible.
  • Les portes coulissantes sont admises, mais pas recommandée, car un certain nombre de personnes à mobilité réduite ont des difficultés à les actionner.
  • La résistance d’ouverture devraient être la plus faible possible. Si les portes sont équipées d’un fer-porte, elles pourront être actionnées avec une force ne dépassant pas 30 N (mise en mouvement et maintien du mouvement) et avec une vitesse de rotation de 1°/s (ch. 3.3.4.2).
  • Position de la poignée selon les exigences concernant les éléments de commande (ch. 9.6.1 et interprétation SIA 500, 2018, A22):
    – Hauteur: 0.80 – 1.10 m au-dessus du sol
    – Espace libre latéral: min. 0.70 m des deux côtés de la poignée; 0.70 m d’un seul coté admis qu’en cas de transformation ou rénovation

Recommandation
Si une porte se trouve dans un angle de la pièce, la poignée ne devrait pas être placée du côté de l’angle, car une personne en fauteuil roulant ne peut ainsi pas l’atteindre pour ouvrir la porte.

Espace libre devant les portes

  • Espace libre devant les portesPour toute porte non automatisée se trouvant sur le chemin d’accès au logement, y compris la porte de l’appartement, un espace libre doit être prévu à coté de la poignée dans le sens d’ouverture de la porte battante . Cette surface doit avoir une largeur x d’au moins 0.60 m. L’addition des dimensions et égalent au min. à 1.20 m (ch. 3.3.3.1).          x + y = min. 1.20 m
    Dans le cas d’une transformation, il est admis que x soit réduit à 0.20 m, si la formule x + y  = min. 1.20 m est respectée.
  • Si une porte s’ouvre à côté de l’arrivée d’un escalier ou d’un autre risque de chute, la distance entre la porte et la marche palière doit être d’au moins 0.60 m (ch.3.3.3.2).

Tür-Treppen / porte-marches 1Tür-Treppen / porte-marches 2

 

 

 

 

 

 

Situation au 25 juillet 2019

 

Interprétations relatives à la norme SIA 500, 2018

Les interprétations relatives à la norme SIA 500:2009donnent sur différents thèmes des remarques, des explications et des interprétations, qui précisent les exigences:
– A22: Emplacement des sonneries et boites aux lettres d
immeubles de logements
– A24: Accès aux terrasses, balcons

      Liens