Revenir aux résultats
Le recours ciblé aux contrastes, à la lumière et aux couleurs facilite l'orientation et augmente la sécurité des personnes.


Le 10 novembre dernier, le Centre suisse a présenté à Lausanne son nouveau nom et ses services élargis. A cette occasion, elle a aussi officialisé la publication des nouvelles directives Contrastes visuels «Conception et détermination des contrastes visuels», qui complètent les bases de planification pour une architecture sans obstacles. Qu’une conception visuelle de l’environnement construit soit profitable non seulement aux personnes malvoyantes mais aussi à toute la société, a été démontré par notre conférence grâce aux cas exemplaires montrés et discutés.

 

Sous le patronat de Mme Maria Zurbuchen, architecte diplômée EPFZ et membre du conseil de la Fondation en faveur d’un environnement construit adapté aux handicapés, quatre experts ont présenté les derniers résultats de la recherche sur les thèmes des contrastes visuels, sur la manière de les mesurer et sur la mise en œuvre adéquate des couleurs et de la lumière:

Architecture sans obstacles – Le centre spécialisé suisse
Nouveau nom, nouvelle présentation et services élargis
Joe A. Manser, directeur

Les contrastes visuels au service de l‘autonomie
Marie-Paule Christiaen, chargée de projets en accessibilité, ABA CCA

La couleur dans larchitecture
Jacqueline Schwarz, architecte diplômée EPFL et coloriste
Geneviève Héritier, concepteur d‘espace, directrice Inroom

La présentation de Mme Schwarz et Mme Héritier sera mise à disposition la semaine prochaine.

Planification et détermination des contrastes visuels
Nouvelles directives comme aide à la planification
Méthodes et limites de la mesure des contrastes
Eva Schmidt, architecte EPFL, éclairagiste 

 

Catégories : Actualités.