Revenir aux résultats
Les refuges pour piétons augmentent considérablement la sécurité des personnes handicapées quand les exigences en termes de bordures et de largeur d’îlot sont remplies.

Les refuges permettent aux personnes souffrant de handicap sensoriel de repérer plus facilement un intervalle dans la circulation. Elles peuvent se concentrer à chaque tronçon sur la voie à traverser. Les refuges raccourcissent la distance à traverser, réduisent ainsi la contrainte de temps et améliorent la sécurité des personnes à mobilité réduite. C’est pourquoi la norme SN 640 075 «Espace de circulation sans obstacles» recommande d’équiper les passages pour piétons de refuges (19.1).

Il est nécessaire de prévoir une zone d’attente de taille suffisante et des bordures perceptibles et franchissables avec des aides à la circulation et des déambulateurs à roulettes afin que les refuges offrent une protection suffisante à tous les groupes d’usagers. La construction doit respecter les exigences suivantes:

Pour des traversées simples et perpendiculaires, on utilisera comme éléments séparateurs de préférence des bordures basses inclinées avec une différence de niveau de 40 mm et une largeur de 130 à 160 mm, afin qu’elles puissent être facilement franchissables avec un déambulateur à roulettes.

  • Le guidage latéral sur l’îlot doit être perceptible tactilement. Dans la mesure du possible, ceci est réalisé avec une tête d’îlot (annexe 8.1.3).

esquisse d'une personne avec chien guide sur un îlot de 2 m de large avec bordure de 30 mm de hauteur

Une zone surélevée à côté du refuge (tête d’îlot) protège les piétons qui attendent à cet endroit, les véhicules ne pouvant passer sur la zone de l’îlot. Dans le même temps, il est clairement perceptible avec une canne blanche qu’aucun passage pour piétons n’est aménagé à cet endroit. La tête d’îlot conduit ainsi automatiquement au bord du refuge où une personne malvoyante peut s’orienter à l’aide de la bordure basse afin de procéder à la deuxième partie de la traversée.

Une largeur du refuge de 2,0 m est nécessaire afin qu’une personne en fauteuil roulant avec dispositif de traction puisse y demeurer en toute sécurité. Un attelage constitué d’un fauteuil roulant et d’un dispositif de traction présente une longueur totale d’environ 1,80 m.

Si des rampes d’accès ponctuelles sont employées à la bordure de la chaussée afin de faciliter la traversée avec des aides à la circulation à roues, les mesures suivantes doivent être réalisées pour le refuge:

  • pour les largeurs d’îlot ≥ 3,0 m et les îlots en triangle, des rampes d’accès ponctuelles doivent également être aménagées sur le refuge;
  • pour les largeurs d’îlot < 3,0 m, l’îlot est réalisé sans ressaut dans le prolongement des rampes d’accès ponctuelles. Cette zone basse est séparée du reste de la surface de l’îlot par un ressaut qui peut être utilisé comme élément de guidage.

    Ilot sur un passages pour piétons avec une rampe d’accès ponctuelle

    Ilot sur un passages pour piétons avec une rampe d’accès ponctuelle

Verkehrsraum : Rues. Planungsvorgaben : Principes / Standards. Strassen-Querung : Refuges et Traversées ponctuelles / Passages pour piétons.
Téléchargement
Liens