Revenir aux résultats
Tous les usagers doivent avoir un accès égal aux protections contre les intempéries, aux éléments de mobilier urbain, aux caisses automatiques et aux informations, et ceux-ci ne doivent pas restreindre les surfaces de manœuvre aux arrêts.

Aménagement des éléments de mobilier urbain

  • Le mobilier de l’arrêt ne doit pas restreindre la surface de manœuvre pour la montée dans le véhicule.
  • Aucun mobilier ni support d’information ne peut être installé sur les rampes.
  • Les éléments de mobilier doivent être contrastés. 
  • Pour qu’il soit détectable comme un obstacle avec une canne blanche, le contour des éléments de mobilier urbain doit être perceptible entre 0,30 m et 1,0 m au-dessus du sol. 

Sièges

  • Un nombre suffisant de sièges doit être disponible pour les personnes âgées ou à mobilité réduite. 
  • Les bancs doivent avoir une surface d’assise horizontale, un dossier et des accoudoirs. La hauteur des sièges doit se situer de préférence entre 45 cm et 50 cm au-dessus du sol.

Caisses automatiques

  • Une surface de manœuvre de 1.40 m x 1.40 m doit être laissée libre devant les caisses automatiques. Une approche latérale en fauteuil roulant doit être garantie. Elle ne doit pas être limitée par un socle, des poubelles, des éléments de mobilier urbain ou autres. 
  • Les éléments de commande doivent se trouver à une hauteur maximale de 1.10 m au-dessus du sol.
  • Les caisses automatiques doivent satisfaire aux exigences de la fiche technique 050 «Eléments de commande et caisses automatiques» ainsi que celles de l’OETHand, art. 8.

Protection contre les intempéries

  • L’abri de la zone d’attente doit protéger les sièges. 
  • Il doit être suffisamment grand pour que soit disponible, en plus des bancs, une zone d’attente couverte d’au moins 1.10 m x 1.40 m pour protéger de la pluie (même battante) les personnes en fauteuil roulant.
  • Les éléments porteurs de l’abri ne doivent pas restreindre les surfaces de manœuvre pour la montée dans le véhicule. 
  • Les appuis obliques jusqu’à une hauteur de 2.10 m au-dessus du sol peuvent saillir de 10 cm maximum. 
  • Les parois de verre doivent être rendues visibles au moyen d’un cadre contrasté et de marquages visuels de la surface de verre entre 1.40 m et 1.60 m au-dessus du sol. Au moins 50 % de cette bande doit porter un marquage non transparent avec un contraste de luminosité Cm ≥ 0.6, la distance entre les différents éléments de marquage pouvant être de 0.10 m maximum.

Supports d’information

  • Les noms des arrêts et des lignes doivent être indiqués aussi soit tactilement, soit acoustiquement. Les indications tactiles ne peuvent être utilisées pour des arrêts multiples que si les différentes lignes ont un point d’arrêt attribué Visuelle Haltestellen- und Linienbezeichnungen sind zusätzlich entweder taktil oder akustisch anzuzeigen.
  • Les informations des affichages dynamiques, p. ex. l’indication des départs en temps réel ou les écrans d’affichage, doivent être également transmises acoustiquement. En cas de besoin, il doit être possible de répéter ces annonces en appuyant sur un bouton. 

Position des supports d’information

Les informations importantes pour les usagers et les éléments de commande doivent être disposés de manière uniformisée suivant les principes suivants:

  • le numéro et le plan des lignes, l’affichage dynamique des départs ou les affiches horaires ainsi qu’un bouton de consultation des informations acoustiques et le haut-parleur correspondant doivent être placés autant que possible près du marquage d’accès au véhicule tactilo-visuel;
  • si le support d’information est éloigné de plus de 0.80 m du marquage d’accès au véhicule, p. ex. de l’autre côté du quai ou du trottoir, des lignes de guidage tactilo-visuelles doivent conduire du marquage de montée vers le support d’information.
  • il est également recommandé de mettre en place un système unique au plan national pour la transmission sans fil des informations vers un récepteur personnel.

La Féderation Suisse des Aveugles et Malvoyants, FSA, recommande le système INTROS et met à disposition l’application

  • l’accès aux supports d’information ne doit pas être restreint par des bancs, des distributeurs de billets ou d’autres éléments de mobilier urbain. Une surface de manœuvre de 1.40 m x 1.40 m doit être laissée libre devant les supports d’information; 
  • les éléments de commande (p. ex. bouton de commande des annonces vocales) doivent être disposés à une hauteur de 1.0 m (1.10 m maximum) au-dessus du sol. 

Affichages visuels

Conformément à l’OETHand, art. 5, les exigences suivantes s’appliquent aux affichages visuels:

  • Skizze Person vor Informationsträger, Höhe oberste Zeile max. 1.60 m über Boden vermasstla ligne supérieure sur les écrans et les affiches horaires doit être placée à une hauteur de 1.60 m maximum au-dessus du sol;
  • la taille des caractères d’affichage doit être d’au moins 25 mm de hauteur de capitales par mètre de distance de lecture (hauteur minimale de capitales 4 mm, 5 mm recommandés);
  • la taille des caractères pour les affichages au dessus de la tête est mesurée sur la base d’une hauteur d’yeux de 1,60 m et un angle de lecture de 45°;
  • le contraste de luminosité nécessaire entre les caractères statiques et l’arrière-plan est de CM ≥ 0.7; valeur de référence lumineuse YhF ≥ 60 (conformément à SN 640 075, chiffre 13.5 de l’annexe);
  • le contraste nécessaire pour les caractères dynamiques sur écran doit être un rapport de 1:3 ou de 3:1 entre la luminance des caractères et celle du fond;
  • D’après TSI-PRM (EN 16584-2), les textes défilants doivent être affichés avec une vitesse de 6 caractères par seconde maximum, chaque mot devant être affiché entièrement pendant au moins 2 secondes.