Revenir aux résultats
Les zones à risque le long des chemins et des zones de séjour accessibles doivent être délimitées de manière à garantir la sécurité de tous les groupes d’usagers.

La norme SN 640 075 «Espace de circulation sans obstacles» cite les garde-corps les barrières, les mains courantes, les chicanes et les bordures rehaussées ainsi que les marquages visuels comme éléments de sécurité. Les zones à risque de chute doivent être suffisamment sécurisées pour tous les groupes d’usagers (chiffre 22).

Zones à risque de chute

Les éléments de sécurité antichute et les hauteurs de chute sont régies dans la norme SN 640 568 «Sécurité passive dans l’espace routier; garde-corps». Toutefois, la norme SN 640 075 «Espace de circulation sans obstacles» impose des exigences plus élevées pour les zones à risque de chute dans l’espace urbain (chiffre 11.1 de l’annexe).

  • Le long des surfaces piétonnes en zone bâtie, des éléments de sécurité doivent être aménagés de préférence à partir d’une hauteur de chute de 0.40 m (chiffre 11.1 de l’annexe).
  • Dans le cas de hauteurs de chute de 0.40 à 0.99 m, les garde-corps peuvent être remplacés par des bordures rehaussées de 0,10 m remplissant la fonction de bouteroue et d’éléments de guidage tactile (chiffre 11.1 de l’annexe).
  • Les marches isolées sont, dans la mesure du possible, à éviter dans les surfaces piétonnes (chiffre 11.1 de l’annexe).

Garde-corps et barrières

La hauteur des garde-corps est régie par la norme SN 640 568 «Garde-corps» et s’élève au minimum à 1.00 m. En complément, les garde-garde-corps et les barrières doivent remplir les exigences suivantes selon la norme SN 640 075 (chiffre 11.2 de l’annexe):

  • la perceptibilité à la canne blanche doit être assurée par un socle d’une hauteur ≥ 0.03 m ou par une traverse située à une hauteur au-dessus du sol ne dépassant pas 0.30 m ;
  • les extrémités et les angles doivent être sécurisés au moyen de montants verticaux afin que la fin de barrière soit perceptible à la canne;
  • An Enden und Ecken muss ein vertikaler Abschluss vorhanden sein damit das Ende der Abschrankung mit dem Stock ertastbar ist.
  • les cordes et chaînes ne sont pas admises.

Mains courantes

Des mains courantes faciles à saisir et utilisables de la main gauche comme de la main droite (chiffre 22) sont des éléments de sécurité importants. Elles doivent remplir les exigences suivantes, conformément au chiffre 11.3 de l’annexe :

  • hauteur de la main courante de 0.85 à 0.90 m au-dessus du sol ou au-dessus du bord avant du palier de marche;
  • les profils de mains courantes doivent être faciles à saisir pour permettre un bon appui. C’est pourquoi sont employés des profils de main courante arrondis de 40 mm de diamètre (valeur de référence);
  • la main doit pouvoir glisser librement sur la main courante, sans être gênée par des fixations ou d’autres éléments;
  • les mains courantes disposées au milieu d’escaliers, de rampes ou de chemins inclinés doivent être dédoublées;
  • pour les escaliers ou les marches, les mains courantes doivent dépasser horizontalement la dernière marche d’au moins 0,30 m;
  • Bei Treppen und Stufen müssen Handläufe um mindestens 0.30 m horizontal über die letzte Stufe hinausführen.
  • les extrémités saillantes des mains courantes doivent être coudées vers les côtés ou le bas.

Chicanes

Les chicanes sont généralement à éviter sur les chemins pour piétons. Si elles sont nécessaires pour des raisons de sécurité, p. ex. pour les traversées de voies ferrées sans barrières, le passage avec les aides à la circulation d’extérieur doit être garanti (chiffre 22).

Téléchargement
Liens