Revenir aux résultats
Des mesures spéciales de guidage sont nécessaires dans les carrefours giratoires car il y est plus difficile pour les personnes souffrant de handicap sensoriel de s’orienter et de traverser sur les passages pour piétons.

Les carrefours giratoires sont préjudiciables à l’orientation des personnes handicapées en raison des détours et des difficultés occasionnés par leur géométrie. Les personnes dont la vue d’ensemble du déroulement de la circulation est réduite ou manquante ont du mal à détecter au passage pour piétons si un véhicule reste sur le giratoire ou s’il choisit de sortir. Les giratoires à accès à deux voies posent une difficulté supplémentaire et doivent être évités.

Il est très difficile pour des personnes malvoyantes d’interpréter les bruits de la circulation à un giratoire et de détecter les intervalles dans la circulation. En outre, il leur est plus difficile de conserver la direction de la marche pendant la traversée car les bruits des véhicules en train de tourner ne leur permettent pas de s’orienter et peuvent même les détourner de leur chemin.

Exigences relatives aux carrefours giratoires

  • Le franchissement involontaire de l’anneau de circulation doit être empêché au moyen de bordures hautes, d’éléments séparateurs, de garde-corps ou de zones vertes (chiffre 8.1.6 de l’annexe).
  • Dans la mesure du possible, la traversée doit être subdivisée à l’aide de refuges (chiffre 8.1.6 de l’annexe), ce qui est généralement possible compte tenu des dimensions des carrefours giratoires.
  • Les refuges et la bordure de la chaussée doivent être conçus de manière à être perpendiculaires aux passages pour piétons.
  • La localisation des passages pour piétons doit être assurée (chiffre 8.1.6 de l’annexe).

Localisation des passages pour piétons

Les éléments suivants peuvent être employés pour assurer le guidage et la localisation des passages pour piétons:

  • une délimitation des bords des chemins qui amènent à l’emplacement de la traversée, p. ex. zones vertes avec bordure, planches, etc.;
  • des éléments de clôture le long de la chaussée du rond-point conduisant jusqu’à la traversée;
  • des bordures hautes (de préférence ≥ 0,10 m) autour de la zone du rond-point, associées avec un abaissement clairement perceptible du trottoir sur l’emplacement de la traversée;
  • si les éléments de construction ne suffisent pas à garantir le guidage jusqu’à la traversée, des marquages tactilo-visuels sont nécessaires.

Wegfuehrung_Kreisel

 

état au 31.10.2017