Revenir aux résultats
Les rampes permettent aux personnes se déplaçant en chaise roulante avec un déambulateur une poussette ou un vélo de franchir une différence de hauteur. Elles sont à disposition sans restriction et sont utilisables par Tous.

Lorsque des différences de niveaux ne peuvent être évitées à l’entrée ou à l’intérieur d’un bâtiment, il faut prévoir une rampe, car les marches – même une seule – représentent un obstacle insurmontable pour beaucoup de personnes.

La norme SIA 500 «Constructions sans obstacles» décrit dans l’annexe C décrit les critères déterminants pour le choix de l’installation nécessaire pour franchir une différence de niveaux. N‘étant sujette ni aux pannes, ni aux arrêts de fonctionnement dus au vandalisme ou aux incendies, la rampe permet à beaucoup de gens de franchir en même temps et rapidement une différence de niveaux. Elle est d’une utilisation simple et ne nécessite pas l’emploi d’élément de commande. En raison de l’effort nécessaire requis, la rampe est moins adaptée à un fauteuil roulant annuel.

Remarque importante
Les rampes ne sont admises qu’en cas de transformation ou rénovation:
–  entre la place de stationnement adaptée au fauteuil roulant et les cages d’escalier ou les ascenseurs (annexe A.2.2).
–  à l’intérieur des écoles (annexe A.4.2).

Recommandations
– A l’entrée ou l’intérieur d’un bâtiment, une rampe n’est appropriée que si la différence de niveaux est faible.
– Une rampe n’est pas adaptée, si la différence de niveaux équivaut à un étage ou plus.
– Prévoir une rampe et un ascenseur est sensé, car la rampe reste utilisable en cas de panne d’ascenseur. Le flux de personnes dans les endroits très fréquentés, comme par ex. les gares, est ainsi considérablement amélioré.

 

Pour les bâtiments ouverts au public, la norme SIA 500 décrit les exigences minimales suivantes:

Pente

  • la plus faible possible, max. 6%  pour que la rampe puisse être utilisée sans l’aide d’autrui (ch. 3.5.1.1)
  • Une rampe tournante doit garantir une pente de max. 6% sur une largeur de min. 1.20 m (ch. 3.5.1.3). Si un dévers est prévu, il ne doit pas excéder max. 2% (ch. 3.2.3).
  • admise lors de transformation ou rénovation: max. 6 à 12 % avec des mains courantes (ch. 3.5.1.2)

Remarque
Une rampe avec une pente entre 6 et 12% peut être utilisée par une un certain nombre de personnes à mobilité réduite, surtout si elles emploient une fauteuil roulant électrique, un fauteuil roulant avec un dispositif de traction ou un scooter. Si une pente de 6% ne peut pas être mise en œuvre en raison d’une situation particulière au lieu, il est préférable d’avoir une rampe légèrement plus raide pour éviter un détour trop long. 

Largeur

  • min. 1.20 m (largeur permettant le croisement avec une personnes, mais pas avec une poussette ou un deuxième fauteuil roulant)
  • admis sous réserve lors de transformation ou de rénovation: largeur 1.00 m avec une bordure haute de min. 0.10 m, si la différence de niveau est d’au maximum 0.40 m (ch. 3.5.2).
  • Les rampes extérieures ou très fréquentées présentant un changement de direction ≥ 45° doivent avoir un rayon extérieur du tracé utile de min. 1.90 m (ch. 3.4.3.1 et interprétation SIA 500, 2018, A04).

 

Paliers

  • Au départ et à l’arrivée de la rampe ainsi que devant les portes et passages, prévoir  un palier sans déclivité d’une longueur de min. 1.40 m (ch. 3.5.3.1)
  • Si changement de direction ≥ 45°, prévoir un palier sans déclivité de min. 1.40 x 1.40 m (ch. 3.5.3.1)
  • Tenir compte des «espaces libres devant les portes» (ch. 3.5.3.1 et 3.3.3.1)
  • Si la différence de niveaux est supérieure à 1.50 m, prévoir si possible un palier intermédiaire d’une longueur de min. 1.40 m (ch. 3.5.3.2).

Remarque
Un palier rallonge de fait la longueur totale de la rampe. Si la mise en place d’un palier intermédiaire a pour conséquence d’augmenter la pente de la rampe, il faut prendre en considération ce qui est le plus avantageux dans la situation considérée: une pente plus douce ou un palier intermédiaire.

Exemples de rampe avec une porte vis-à-vis

Rampe mit Türe gegenüber 1 / Rampe avec porte en face 1Rampe mit Türe gegenüber 2 / rampe avec prote en face 2

Exemples de rampe avec une porte latérale

Rampe mit Türe übereck 1 / Rampe avec porte latérale 1Rampe mit Türe übereck 2 / rampe avec porte latérale 2

Revêtement

  • Revêtement suffisamment dur ayant des propriétés antidérapantes (annexe B.1)
  • Revêtements pour rampe extérieure: revêtement bitumineux,  béton structuré, pavages autobloquants jointés dallage en pierre artificielle ou béton lavé à structure grossière (annexe B, tableau 7). Selon les recommandations du bpa «Revêtements de sol: liste d’exigences»:
    – Rampe couverte avec une pente jusqu’à 6%: classe de revêtement GS2 (R11)
    – Rampe non couverte avec une pente jusqu’à 6%: classe de revêtement GS3 (R 12)
    – Rampe couverte avec une pente de plus de 6%: classe de revêtement GS3 (R 12)
    – Rampe non couverte avec une pente de plus de 6%: classe de revêtement GS4 (R 13)
  • Revêtements pour rampe intérieure: revêtement bitumineux, béton taloché, carrelage antidérapant (annexe B, tableau 7). Selon les recommandations du bpa «Revêtements de sol: liste d’exigences»:
    – avec une pente jusqu’à 6%: classe de revêtement GS2 (R11)
    – Rampe couverte avec une pente de plus de 6%: classe de revêtement GS3 (R 12)

Remarque
Pour les revêtements en carrelages, il est recommandé d’établir un concept de nettoyage.

Sécurité

  • L’espace sous la rampe est considéré comme un obstacle dans l’espace, dès que son arête inférieure diminue la haute utile à moins de 2.10 m Le dessous de la rampe doit alors être sécurisé pour éviter que quelqu’un a passe: la mise en place d’une barrière est requise dès une hauteur de 0.30 m (ch. 3.4.4). C’est aussi valable pour les trottoirs roulants inclinés.
  • Si le risque de chute est de max. 0.40 m, prévoir un dispositif de sécurité tel que barrière, garde-corps ou main courante avec un socle (ch. 3.5.4).
  • Si la différence de niveau est de max. 1.00 m et la largeur de la rampe de min. 1.80 m, il est possible  de prévoir une bordure haute de min. 0.10 m à la place d’une barrière ou d’un mur (ch. 3.5.4).

Recommandation
Selon la norme SIA 500, les mains courantes ne sont impérativement nécessaires que sur des rampes ayant une pente de plus de 6%. Le Centre recommande de monter une main courante sur toutes les rampes, au moins d’un côté, de préférence des deux côtés, et de les combiner avec un bord relevé ou une traverse se trouvant à max. 0.30 m du sol, de telle manière que la ou les main(s) courante(s) serve(nt) à la prévention des chutes sur toute longue de la rampe.

Pour plus d’informations, lire l’article «Mains courantes, barrières et gardes corps».

Chicanes

Des éléments de chicanes fixes, décalés et perpendiculaires au sens de déplacement doivent selon la norme SIA 500 garantir des distances entre éléments minimales, afin de permettre le passage. Comme  les chicanes se trouvent principalement à l’extérieur, les exigences selon la norme VSS 640 075 «Espace de circulation sans obstacles» sont aussi à prendre en considération (art. 22 et annexe ch. 11.4). Selon cette norme, les chicanes sont à éviter. Si elles sont nécessaires pour des raisons de sécurité, elles doivent répondre aux exigences suivantes:

Bildschirmfoto 2017-01-31 um 09.31.43Bildschirmfoto 2017-01-31 um 09.31.26

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations sur les rampes dans les espaces piétonnier, veuillez lire l’article « Rampes dans l’espace public».

 

Situation au 24 juillet 2019

 

Interprétations relatives à la norme SIA 500, 2018

Les interprétations relatives à la norme SIA 500:2009 donnent sur différents thèmes des remarques, des explications et des interprétations, qui précisent les exigences:
– A04: Rampes d’accès aux bâtiments

Öffentlich zugängliche Bauten : Exigences générales. horizontale Erschliessung --- Raumdimensionen : Espaces de manœuvre / Surfaces nécessaires (géométrie). Vertikale Erschliessung : Rampes. Befristete Anlagen --- Baustellen : Installations provisoires et Manifestations temporaires. Planungsvorgaben : Principes / Standards.