Revenir aux résultats
L'acoustique doit soutenir l'intelligibilité de la parole. Il faut éviter les bruits de fond, les temps de réverbération ainsi que les réflexions du son.

L’acoustique traite de la propagation du son dans les salles. Les critères déterminants pour une acoustique de qualité sont le temps de réverbération, les réflexions sonores et un son direct. Il ne faut oublier ni la transmission des sons de l’extérieur à l’intérieur du bâtiment, ni celle entre les pièces, ni les bruits de fond provenant des installations techniques ou d’autres sources d’interférence dans la pièce elle-même.

La propagation du son, le temps de réverbération et les réflexions sonores influencent l’intelligibilité de la parole. Dans les salles vouées à la communication (événements, cours, conférences, présentations, restaurants, salles de conférence, comptoir, halls d’hôtel, etc.), l’intelligibilité de la parole doit être renforcée par des surfaces absorbant et réfléchissant le son (murs et plafonds).

Vous trouverez des informations complémentaire dans les directives «La construction adaptée aux malentendants et sourds» au chapitre 8.2.

Un article décrivant les exigences selon les normes est en cours d’écriture.

 

Situation au 29 avril 2020